18 juillet 2009

[Archipels] Une bataille inévitable

Une bataille inévitable
Il fallait maintenant décidé de ce qu'ils allaient faire face à cette grande bataille. Elrohyl proposa à ses compagnons de leur permettre de voler pour pouvoir un aperçu de l'ensemble de la situation. Ils furent transformés en mouette et prirent leur envol. Les îles s'était rassemblées autour de la banquise en un disque. La banquise qui bordait chaque île se soudait et l'eau de la mer commençait à se figer en glace pour former une banquise de glace circulaire au centre des îles regroupées. Ilorc était voisine de Rihia, l'ile des capriaures, celle ci avait pour voisine Pass l'île des elfes, suivi de Bourg, l'île des nains, Pole, l'île des gnomes, Couda, l'île des humains qu'il n'avait pas encore visité, Bhaar, l'île des loxos, et enfin Myle, l'île des halfelins. Ils décidèrent de jeter un oeil sur Couda couvert par une brume surnaturelle, Sylas sous sa forme de mouette percuta un gros animal, un aurock, Mareska réussit à éviter de justesse la collision alors qu'Elrohyl et Ezayus avait vu le problème de loin. Des hommes vêtus de peau de bête et de lances se trouvaient non loin de là dans un camp. L'un d'eux repéra Ezayus sous sa forme de mouette et la blessa après un tir. Ils reprirent leur envol et se dirigèrent vers l'île des loxos. Les loxos étaient très actifs, leur forge tournait à plein régime. Nos aventuriers demandèrent des informations sur la vitesse de la formation de la banquise. Apparemment, la formation de celle ci était accéléré de façon non naturelle, sans doute par magie par les gnomes. Ils élaborèrent des plans qui semblaient vains pour briser la banquise en des lieux stratégiques grâce au collier de boules de feu récemment acquis. Sylas demanda à Elrohyl qui allait se rendre chez les halfelins d'essayer de se procurer des baguettes pour créer des vagues. Il pensait que l'on pourrait accélérer la séparation des îles avec des grandes quantités de ces baguettes après avoir brisé la formation de la banquise. Pendant ce temps en compagnie de Mareska, il se rendit à l'autre bout de l'île des loxos à l'opposé de la banquise vers la mer, et tentait d'appeler les darfelans à l'aide de la conque. Après plus d'une heure d'attente, un darfelan se présenta. Ils étaient eux aussi en guerre mais contre les sahuagins qui vivaient comme eux dans des grottes sous marines sous les îles. Maintenant qu'elles s'étaient soudées, le combat allait faire rage sous l'eau aussi. Il ne pouvait en aucun cas les aider. Les sahuagins étaient les alliés des orques, et lors des précédentes batailles s'amuser à percer la banquise pour faire tomber dans l'eau les ennemis des orques. Mareska tenta de marchander avec le darfelan pour qu'il nage après la bataille loin des îles afin de trouver un bateau et de l'amener jusqu'à eux. Mais le darfelan refusa et repartit. Sylas avertit le darfelin de s'éloigner de sous la banquise si jamais celle ci était amené à être brisé. Le duo reprit la route de retour. Elrohyl pendant ce temps trouva les halfelins en pleine activité, il rencontra Kriss et apprit que Ka était parti en observation de la banquise. Il réussit à négocier l'obtention d'une seule baguette contre quelques gemmes qu'ils avaient trouvé. Le jeune druide partit ensuite à la rencontre de Ka. Une fois réuni, nos aventuriers transmirent ce qu'ils avaient pu faire ou apprendre. Sylas se moqua de Séraphin en disant que ce qu'il faisait n'était que du vent. Le gnome avatar de Svar n'apprécia pas la remarque et Sylas eut un sommeil assez agité dû à l'oeuvre de Séraphin. Le lendemain, ils se rendirent sur la banquise dans l'espoir de briser la banquise autour des orques et des elfes pour les isoler et qu'ils se battent. Malheureusement, la banquise était formé, et les différents peuples étaient déjà réunis pour la grande bataille. On entendit la voix de Sangdetroll forte et audible comme porté par magie qui disait que les traites, c'est à dire les résistants, seraient mise à mort, et que les orques épargneraient ceux qui leur ameneraient les visiteurs des îles morts ou vifs. Elrohyl demanda à séraphin s'il pouvait créer l'illusion que sa voix émanait de derrière les gnomes assemblés en 3 lignes : la première constitué de gnomes avec des cornes de bélier, la seconde, des gnomes en harnois avec des baguettes, et la dernière formée par le conseil des gnomes. Séraphin fit apparaître l'illusion d'Elrohyl derrière l'attroupement des gnomes. L'illusion disait aux orques de venir les chercher là où se trouver le gnome. Mais les gnomes se tournèrent et utilisèrent leurs baguettes ce qui fit disparaître l'illusion. La bataille ensuite s'engagea, ils décidèrent de se diriger vers Sang de troll pour le tuer, Mareska prit l'apparence d'une orque grâce à Séraphin ulcéré qu'on lui demande tant d'aide. Elle traversa les troupes orques pour essayer de trouver Kaline et Kincou. Ezayus se jeta dans la mêlée avec Sangdetroll alors que la bataille faisait rage. Elrohyl s'était transformé en petit serpent et s'était enroulé autour d'un bras de Mareska. Ils essuyèrent le tir de flèches elfes alors que les gnomes s'était mis en route d'un pas cadencé soutenu dans la direction des orques mais aussi de nos aventuriers. Elrohyl éleva une nappe de brouillard pour gêner les tirs elfes. Ezayus frappa avec succès Sangdetroll appelant le nom d'Inthémis pour châtier cette créature maléfique, Sangdetroll entra dans une rage frénétique faisant pleuvoir les coups et donc les blessures sur le jeune paladin. Sylas réunit de l'air avec une de ses mains et projeta une rafale vers Sangdetroll qui toucha, Mareska n'ayant pas réussi à trouver Kincou et Kaline fit demi tour, et utilisa sa baguette pour immobiliser Sangdetroll mais sans succès. Ezayus frappa de nouveau avec succès, et Sangdetroll fut achevé par l'attaque que porta Mareska. Pendant ce temps, les gnomes chargeait tête en avant, Sylas avait projeté une rafale pour blesser un des gnomes venant vers lui. Ezayus et Sylas mirent leur lance en avant pour réceptionner la charge, mais Sylas planta sa lance dans la glace alors que son assaillant trébuché. Elrohyl fit appel à sa magie divine, pour projeter briser la glace qui se projeta devant eux et qui brisa la charge lancée par les humains à l'aide d'un troupeau d'auroch ce qui crée une brêche au centre du troupeau. Un des gnomes en armure frappait par une rafale de Sylas utilisa sa baguette et lança une boule de feu que ne put éviter le salin. Mareska se préparait à ramasser la double hache de sang de troll quand elle fut attaqué et blessé par un de ses gardes. Elle tenta de l'intimider sans succès, et se réséignit à pourfendre l'impudent d'un coup d'épée. Malheureusement, le feu magique provoqua l'explosion du collier qu'il portait autour du cou qui ne supporta pas la chaleur différentes explosions retentirent là où se tenait Sylas englobant dans son souffle ses compagnons à proximité.
Une autre scène se présenta alors. Les arkhonautes : Edwil, Thadéus, Inthémis et Artwel se trouvait en pleine forme dans ce qui semblait être la mer, mais ils pouvaient y respirer et s'y déplacer sans difficulté comme s'ils se trouvaient en plein air. tarasqueFace à eux, se trouvaient une créature colossale
mesurant 21 mètres de long pour une hauteur de 15 mètres. Elle était d'apparence reptilienne et se tenait sur deux pattes, elle arborait d'énormes griffes une grande queue, une gueule immense remplie de crocs, et deux énormes cornes ornaient son front. C'était la tarasque, la créature légendaire qui était censé être enfermé sous l'eau dans une prison. Elle passa immédiatement à l'attaque. Elrohyl se faufila dans les ombres pour la prendre à revers, Inthémis et Ezayus allèrent à se rencontre la frappant de leurs lames redoutables, alors qu'Artwel incanta à deux reprises, mais aucun effet notoire n'était visible. La créature chargea Artwel mais ne trouva que du vide l'Artwel présent n'étant qu'une illusion. La créature frappait des griffes, des crocs, de la queue, et des cornes, un véritable chair sur patte. Elle réussit à blesser Ezayus et Inthémis, alors qu'Elrohyl tirait de l'arbalète sur la créature, Artwel faisait pleuvoir des sorts sur la créature mais elle semblait résister à la magie. La tarasque avala Inthémis qui finit par sortir du ventre de la bête en se taillant un chemin dans l'estomac qui se refermait derrière elle alors qu'Ezayus s'y trouvait. C'était un ballet incessant ou ils étaient engloutis par la créature dont les blessures se refermaient sans cesse à une vitesse folle. Puis alors que la bataille continuait son cours, une autre vision se présenta. Comme plongé dans les ténèbres lorsque la mort vous frappe, nos jeunes aventuriers, les descendants des arkhonautes : Elrohyl, Mareska, Ezayus, Sylas eurent de façon isolé l'un des eux une entrevue personnelle avec un, une ou des interlocuteurs. Puis ce fut le retour sur le champ de bataille, chacun était tourné vers une île en particulier alors que Sylas se trouvait derrière eux. C'était la cohue, les cadavres parsemaient le champ de bataille, tous les peuples combattaient. La banquise se craquait et en divers endroits indiquant ainsi qu'il fallait la quitter rapidement. Ezayus investit d'une puissance divine, chargea et pourfendaient les rangs des gnomes en direction du conseil des gnomes, suivi de Sylas qui projetait des rafales dans les rangs ennemis faisant disparaître par magie, les boules de feu jeté dans sa direction. Elrohyl accompagné d'une meute de loups se jeta à la rencontre des elfes, suivi de Mareska qui avait sous son commandement une horde d'orques. Sylas et Ezayus se trouvèrent sur l'île de Pol alors que les île se mettaient en mouvement mais de façon inhabituelle. Les orques massacrèrent les elfes jusqu'au dernier, mais Elrohyl n'intervint pas dans la fin du massacre sur l'île de Pass où ils étaient présent avec Mareska. Les orques commencèrent à abattre quelques arbres pour construire des huttes alors que Sylas et Ezayus constataient que le perroquet Désiré semblait satisfait de la direction que prenait l'île en se déplaçant.
Voilà donc une bien étrange tournant que prenaient les évènements ....

Posté par Waldham à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur [Archipels] Une bataille inévitable

Nouveau commentaire