05 décembre 2009

[Pathfinder] Macabre découverte

Macabre découverte
Après leur altercation, le petit groupe reprit son avancée. Le couloir déboucha sur une salle carré avec une issue à l'est et une porte au sud. Après inspection de la porte au sud par Toran, ils entrèrent dans une pièce qui avait en face trois portes de pierre. Au sol, un meuble en morceaux. Edrik sonda le sol par une détection de la magie. Une aura était présente parmi les débris, une magie d'évocation. Toran décida de jeter un objet sur le tas, mais rien se produisit. Il sortit un parchemin qui parlait d'expérience macabre sur des mutations. Chacun de celle ci portait une étoile à huit branches. Les portes après précaution furent ouvertes tour à tour. Ils découvrirent dans chacune des petites pièces derrière les portes un cadavre, un squelette anormal. Le premier avait une cage thoracique descendant jusqu'au bassin avec des jambes très courtes, le second avec un énorme crâne déformé, le dernier avait un bras supplémentaire. Ils reprirent leur exploration et empruntèrent l'issue occidentale de la pièce précédente. Il s'agissait d'un escalier qui descendait progressivement et qui les obligeait à marcher en file indienne.
Toran était en tête, leurs pas les amena jusqu'à l'entrée d'une grande salle avec une voûte culminant à six mètres de haut, la pièce était constellé au sol de onze couvercles de bois d'où provenait d'étranges bruits de frottement. Un gobelinoïde déformé surgit face à Toran. Il était pourvu d'un troisième bras, et d'un oeil sur le torse. Chacun de des bras tenaient une arme : une épée longue, une dague en argent et une hachette. La créature profitant de son effet de surprise se mit à vomir sur le petit groupe en file indienne. Ils réussirent à éviter en partie ce crachat bileux de la créature à l'exception d'Edrik et qui pour couronnait le tout se retrouva en plus nauséeux. La surprise étant passé, la créature prit tout de même le devant par son extrême rapidité, faisant pleuvoir trois attaques sur Toran qui réussit à se glisser dans la pièce à gauche de la créature. Pikrak s'avança et tenta d'attaquer la créature mais sans succès. Celle ci riposta et blessa à deux reprises le barbare. Mirajeanne passa devant Edrik et souhaitant bonne chance au barbare en lui tapant sur l'épaule. Pikrak entra en rage et frappa d'un coup puissant l'affreuse créature lui fracassant le crâne. Ils décidèrent de soulever un des couvercles et y virent un zombie six mètres plus bas. Edrik s'amusa à en prendre le contrôle, lui ordonnant de grimper bien ce que fût impossible pour la créature qui s'exécuta bêtement. Ils empruntèrent un couloir au sud de la pièce qui bifurquait à leur gauche et continuait tout droit jusqu'à une porte. Ils ouvrirent la porte qui donnait sur une pièce circulaire étrange. Etrange par le fait que des objets flottaient en son centre, une baguette, un livre, le cadavre d'un corbeau entouré de morceaux de verre. De plus, les murs semblaient onduler et des runes, des écrits apparaissaient changeant continuellement. Edrik dit que la baguette était magique, il ajouta que les murs pensaient et désapprouver leur présence. C'est Mirajeanne qui décida d'aller récupére la baguette et le livre pour Edrik encordé par Pikrak en cas de problème. Dès qu'elle eut mis un pied dans la pièce, la prêtresse se mit à flotter et comme en nageant, elle parvint jusqu'aux objets et réussit à les récupérer. Une fois de retour, ils purent voir que le livre était écrit dans une langue étrange et comportait aussi des dessins de divers monstres. Le couloir précédent menait jusqu'à un escalier en spirale qui descendait. Après l'avoir emprunté, ils arrivèrent dans un couloir qui se terminait en cul de sacs à cause d'éboulis. Après une fouille conscienseuse, les éboulis ne semblaient rien dissimuler. Ils décidèrent de retourner sur leur pas, au passage Edrik, inspecta les armes du gobelinoïde aux trois bras, l'épée était enchanté, une dague en argent et la hachette de bonne facture. Ils retournèrent jusqu'à un couloir qu'ils n'avaient pas visité et qui comportait plusieurs séries de marches séparaient qui les faisaient descendre progressivement jusqu'à une porte.
La porte donnait sur une pièce circulaire avec en son centre un bassin d'eau ondulant et une porte en face. Toran entrant le premier fut assailli par une créature. Il s'agissait d'une tête dépourvu de corps avec des cheveux filandreux et des ailes de chauve souris à la place des oreilles. Elle paralysa Toran sur place mais avant que la créature n'aille plus loin Pikrak maitre de ses mouvements écrabouilla la créature de son brise terre. Peu de temps après, Toran put bouger de nouveau. L'eau semblait magique après inspection d'Edrik, le dessin de la créature apparaissait dans le livre qu'ils avaient trouvé. La porte de l'autre côté menait vers un couloir sur un escalier en spirale qui comme le précédent donnait sur un couloir se terminant en cul de sac par un éboulis. Ils firent demi tour et rejoignit la grotte donnant sur la plage et inspectèrent le second tunnel partant vers le sud qui se terminait lui aussi en cul de sac. Ils décidèrent de rejoindre la ville par la plage qui accueillait aussi une décharge. Une fois arrivé au Dragon Rouillé, ils prirent un bain et se restaurèrent remercié par Sava d'avoir secouru Amiko. Toran se rendit en ville pour vendre ce qu'ils avaient récupéré. Pikrak escortait sans relâche Edrik qui l'avait soigné durant leur exploration lui rappelant qu'il avait une dette. Edrik prit le prétexte d'aller se reposer dans sa chambre et le barbare monta la garde devant sa porte. Edrik en sortit puis rentra de nouveau dans sa chambre voyant que le barbare était toujours là et passa par la fenêtre pour semer le barbare. Toran réussit à négocier avec l'armurière l'achat d'une arbalète enchantée alors que la prêtresse était parti elle aussi en ville. Quelle serait la prochaine étape pour nos aventuriers ?

Posté par Waldham à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur [Pathfinder] Macabre découverte

Nouveau commentaire