19 août 2006

[Archipels] Journal de Bord : Alguine 12 Pontaisie

Retour à Vendrest
Le groupe décida de retourner sur l'île de Némédia pour recevoir les honneurs qui leur était dû. Au Palais de la perle, un groupe d'eunuques aurait assisté Tazendra. L'aïeul des hommes mène une enquête à ce sujet. Parmi les objets trouvés sur Tazendra et ses trois sbires, deux cimeterres enchantés ont été trouvés sur Tazendra dont s'est emparé Archaon. Une corde, une perle noire au contact glacé, 5 fioles de cristal, 2 flasques, un étui en peau de requin avec un parchemin ont été aussi trouvé. Après une identification faite par Artwel, les 5 fioles de cristal ont des vertus de soins mineures, les deux flasques aussi mais de façon plus puissante. Le parchemin portait les sorts de saut, charme-personne et grâce féline. Artwel a réussi à recopier ses sorts dans son grimoire excepté charme-personne, ainsi qu'alarme sur le parchemin acheté à Vendrest avant son départ.
Lors de la cérémonie au palais de la perle, des cadeaux furent remis aux différents membres du groupe.
Un collier de 25 perles fut remis à Artwel. Une armure de monteuse de guêpes à Inthémis après qu'elle ait demandé à ce qu'on efface les symboles liés à Arax, pour être remplacé par un soleil. L'armure avait la propriété d'être moins encombrante, et le casque permettait de respirer dans un environnement hostile pendant une quinzaine de minutes. A Thadéus, il fut remis une paire de sabres finement ouvragés. A Edwil, un sac aux propriétés magiques permettant de ranger plusieurs armes malgré la taille réduite du sac, et de prendre l'objet qu'il souhaite quand il en a besoin. L'objet désiré se retrouvant sur le dessus permet d'éviter de le chercher. A Archaon fut remis une amulette avec un enchantement mineur conférant une protection.
Tazendra fut rapidement remplacé par une autre guerrière comme aïeule des armes.
Le groupe prit ensuite le chemin de retour vers Vendrest pendant une semaine. Une délégation némédienne viendrait par la suite sur Vendrest pour une cérémonie symbolisant la fin des hostilités.
Inthémis demanda à l'Edylle quel comptait être son attidude envers Némédia. Il répondit qu'il comptait établir des relations commerciales. La paladine lui conseilla d'utiliser des femmes pour les pourparlers.
Lors de la cérémonie en présence de la délégation némédienne sur Vendrest, il nous fut remis des symboles en forme de croissant par la reine Shanaë et des médailles par l'Edylle.
Nous apprîmes par la suite par le grand prêtre du temple de Vultor que la perle noire était le symbole de Nadira, une divinité, la reine du désespoir et des abysses. Elle était la compagne du dieu Arax.
Lors du banquet, des plis nous furent remis individuellement portant le texte suivant :
"Rendez vous à l'Auberge du Malt ce soir. Signé les Yeux Invisibles."
L'auberge du malt était une auberge du port et populaire, apparemment pas un coupe-gorge.
Après nous être retrouvé, chacun signala à l'autre le pli qu'il avait reçu, seul Edwil manquait à l'appel.
Au soir, nous nous rendîmes à l'auberge, tout était éteint. Artwel gravit des sceaux à l'aide d'un alcool et incanta. Les sceaux s'effacèrent sur son corps. Ils décidèrent d'entrer en file indienne par la porte d'entrée qui était apparemment ouverte. Artwel entendit la respiration de nombreuses personnes alors qu'il allait avertir ses compagnons. La pièce fut éclairé soudainement et un surprise fut crié de façon collégiale par des marins et Edwil. Nous apprîmes que c'est lui qui avait écrit ses plis pour nous amener ici afin de faire la fête car l'Edylle nous offrait un voyage jusqu'à l'île de Candium, un protectorat de Vendrest.
Artwel peu après cria bagarre et se rua sur les gens présents.
Le lendemain, le petit groupe prit la mer pour aller à Candium. Et après huit jours de voyage, ils arrivèrent en vue d'île. Ils arrivèrent dans un des cinq ports existant, appelé l'Entente, qui était le port principal.
L'architecture de la ville était semblable à celle de Vendrest. Peu après avoir débarquer, ils entrèrent dans une auberge dont l'enseigne était une table tronquée appelée la Face Aveugle. Les tables pour la plupart avait la même forme que le dessin de l'enseigne. Des personnes étaient en train de jouer à un jeu appelé Tempête, des bateaux symbolisés par deux pièces de cuivre. Le but était de rapatrier ses navires de façon saine et sauve. Des marins buvaient aussi et quelques joueurs au standing plus élevé était présent. Inthémis tenta de jouer avec une des personnes présentes, il fit une erreur et fut aidé par Edwil mais perdit malgré tout sa mise.
Une femme richement habillé vêtu de soie dissimulant habilement son intimité, le visage masqué fit son entrée.
Elle cria peu après, après que des marins se soient montrés entreprenant. Thadéus, Inthémins, et Edwil décidèrent de lui prêtre main forte mais cela tourna à la bagarre. Pendant ce temps, Archaon et Artwel se dirigèrent vers la porte d'entrée. Thadéus fila un coup de genou à l'entrejambe d'un marin. Edwil fit glisser une chope par terre sous le pied d'un marin, et récupéra la chope qu'il tenait pour l'assommer avec pendant sa chute. Inthémis fit tourner le bâton de sa pique pour tenir un marin à distance qu'elle finit par assommer.
Alors qu'ils voulaient mener la jeune femme vers la sortie, celle-ci partit dans la direction contraire passant derrière le comptoir où l'aubergiste s'écarta pour la laisser passer et pénétra dans la cuisine. Thadéus prit appui sur un marin, sauta sur une table et enchaîna sur le comptoir pour pouvoir poursuivre la jeune femme. Il fut suivi par Inthémis et Edwil de manière plus conventionnelle. Pendant ce temps, Archaon et Artwel étaient sortis de l'auberge. Dans leur poursuite, Inthémis et Edwil en sortant par la porte arrière pénétrèrent dans un nuage blanc. Inthémis ne vit pas qu'il y avait un mur derrière celui-ci et le percuta. Quand à Edwil, le nuage semblait l'avoir affecté, il se retrouva sans force au sol. Nous nous rendîmes à une auberge pour prendre soin de lui et y passèrent la nuit. Le lendemain à l'aube, on frappa à notre porteur. Un coursier vint nous dire que nous étions invité au palais du gouverneur Saurence pour le dîner. Le palais se trouvait sur les hauteurs. Nous apprîmes que les cinq pics rocheux étaient à l'origine du nom avant qu'ils soient modifiés pour devenir les cinq ports actuels. Les routes à l'intérieur des terres étaient peu sûres. La famille Nerdel, exilé de Vendrest était à l'origine de la création du premier port. Il y avait un commandant par port. Xorti Nerdel était le commandant du port appelé Affamé. Elisa Nerdel, celui du Coup d'Oeil. Balia, d'un autre port et Dodolne Nerdel de la forteresse des Plaisirs. Enfin, nous apprîmes qu'il y avait deux temples sur l'île, un pour Epona, et un pour Laethia. Le groupe se rendit sur la place du marché comme Edwil était remis en attendant que l'heure de dîner avec le gouverneur n'arrive. Sur le marché, ils aperçurent deux personnes vêtus de façon particulière. Elles portaient des sortes de lanières de cuir enroulées autour de leur corps qui semblaient faire office d'armure et sur le visage des sortes de masque de bal. Ces hommes faisaient tournoyer des frondes. Artwel apprit que ces hommes venait de l'île de Cérilène. Ils portaient aussi des croissants de lunes dessinées sur leur dos. Thadéus tenta de savoir la raison de leur accoutrement auprès de ces hommes mais ceux ci refusèrent de lui répondre.
Un voleur tenta de voler Edwil sans succès qui prit la bourse au grand dam du voleur qu'Archaon fit arrêter par un milicien. La plupart des voyages s'effectuaient entre les ports et non à l'intérieur des terres par des barques, on appelait cela la barque de pêcheur d'hommes.
Le soir, ils se rendirent au palais du gouverneur. Le palais était orné d'un grand portail doré, des statues décoraient l'allée. Un majordome les attendait au perron et les conduisit au salon. Il y avait un bureau semblable à celui de l'Edylle, un tableau représentant une île étoilé, sans doute Candium avant sa métamorphose. Une jeune femme brune ayant la trentaine se tenait près de la baie vitrée, c'était Dame Ledya. Cela semblait être la jeune femme s'étant enfui de l'auberge. Un petit homme boudiné portant de la soie, le gouverneur se trouvait aussi dans la pièce. Nous apprîmes la jeune femme était alchimiste. Lors du dîner, elle nous proposa un affaire. Un vieil érudit Enoch dont elle était la mécène avait disparu. Il menait des recherches sur les dragons mythiques, pas ceux des dragonniers, mais ceux des légendes. Le vieil homme portait une toge blanche plus ou moins sale, le crâne plus ou moins dégarni avec de longs cheveux à l'arrière du crâne. Il s'était rendu vers les hauteurs d'après son valet en direction du temple de Laethia. Et d'après l'enquête de Ledya, des témoins avaient vu un groupe de Corilénien, des lanières, surnom d'après leur armure portée. Ils avaient été vu dans les passages des hautes falaises montant vers le temple de Laethia qui regorgeaient aussi de nombreuses crevasses permettant de se cacher.
Elle nous proposa de tenter de convaincre le prêtre Perceveine de Laethia, d'obtenir une plume magique utilisé pour le festival de la lune dorée, qui permettait de voler. Avec cette plume, nous pourrions couvrir de grandes distances depuis les hauteurs. Il y avait aussi un tunnel à traverser sous les falaises avant d'arriver
au tunnel. Notre groupe serait payé la somme totale de 5000 pièces d'or pour cette mission. Bien entendu, l'offre fut acceptée.

Posté par Waldham à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur [Archipels] Journal de Bord : Alguine 12 Pontaisie

Nouveau commentaire